Sa Majesté le Roi a rendu visite au Mont-de-Piété

Logo default

Ce 19 juin 2018, le quartier de la rue Saint-Ghislain a été le témoin d'une activité particulière : des barrières Nadar et des policiers ont entravé les accès normaux à notre institution publique, les enfants de l'école Catteau-Horta se sont présentés en nombre sur les trottoirs et les bulles à verre ont soudainement disparu de la placette. Mais... ce n'est pas tout ! Les représentants politiques bruxellois étaient présents en nombre sur le Parvis... Que s'est-il passé ?

À 10h30, 4 motards de la police ont fait leur apparition, précédant des berlines foncées dont l'une d'elle arborait la fameuse plaque minéralogique "1". La réponse à nos interrogations était donnée : Sa Majesté le Roi Philippe a rendu visite à "Ma Tante" pour son 400e anniversaire.

Notre Souverain n'a pas voulu d'une visite-éclair. Il a souhaité au contraire prendre le temps de bien comprendre le fonctionnement du Mont-de-Piété ainsi que les interactions que celui-ci nourrit avec les différents intervenants sociaux. Sa majesté a ainsi participé à une réunion de travail où la seule institution habilitée aujourd'hui à pratiquer cette forme atypique de crédit - qu'est le prêt sur gage - lui a été présentée de manière approfondie. Il a, dans la foulée, participé à une séance de travail où 4 partenariats lui ont été présentés.

Les 4 partenariats présentés étaient :

  • Le CPAS de la Ville de Bruxelles : représenté par G. Paternoster 
    • Le CPAS soutient le Mont-de-Piété :
      • Les travailleurs sociaux des antennes du CPAS sont informés du service offert et peuvent donc orienter leurs usagers vers nos services avec une attention particulière pour le service médiation de dette
      • Information directe des usagers du CPAS et des dispositifs de développement communautaire (maison de quartier) de l’existence du MdP par des visites et Questions Réponses in situ
      • Gestion des paies du Mont-de-Piété par le CPAS
      • Utilisation par le Mont-de-Piété des dispositifs d’insertion du CPAS pour des travaux de rafraîchissement ou de rénovation
      • Mise en œuvre des clauses sociales imposant aux adjudicataires des travaux de rénovation l’engagement de stagiaires en situation d’insertion
    • Le Mont-de-Piété comme appui du CPAS
      • Expertise du patrimoine des personnes placées en Maison de Repos pour déterminer le lieu de conservation le plus adéquat
      • Vente pour compte du CPAS de certains biens (décès, legs)
         
  • MEDENAM (médiation de dette Namur) : représenté par Marie VANDENBROECK, Directrice
    • Le Mont-de-Piété est le spécialiste du micro-crédit à partir de 30€ - La distance à parcourir est un problème central
    • Rencontre avec les acteurs sociaux locaux pour fonder un partenariat. 
    • Rencontre spécifique avec les médiateurs de dette de la Région qui voient dans le prêt sur gage un double intérêt :
      • Son accessibilité (en ce compris pour les personnes surendettées - le prêt étant garanti par le gage, il n’y a pas d’obligation de consulter la centrale du crédit dans ce cas)
      • L’obtention d’un petit prêt « en cash », permettant de disposer de liquidité même lorsque le compte est bloqué.
      • Prêt instantané
    • Ouverture d’une antenne du MdP à Namur dès que le CPAS de Namur aura procédé à la sécurisation du lieu pour correspondre à nos standards
       
  • BECI (Chambre de Commerce) : représenté par Salima SEROUANE, responsable « Conseil aux entreprises »
    • Mont-de-Piété = outil public et monopolistique
      • Non accessible aujourd’hui aux personnes morales
      • Un des problèmes des entreprises : trésorerie
      • Projet en construction : leur donner la possibilité de gager une partie de leur stock non immédiatement nécessaire pour réinjecter du cash dans l’activité
         
  • Institut Jeanne Toussaint (Arts et Métiers) : représenté par Carole MENGAL, Directrice
    • L’exposition « De la pierre au bijou » organisée dans le cadre de notre 400e anniversaire se voulait être une autre manière de rencontrer nos clients.
    • Elle poursuit aussi l’objectif de mettre en lumière la pertinence des formations qualifiantes, trop souvent vécue à tort comme des formations de second choix. Le Département de l'Instruction publique de la Ville de Bruxelles et l’Institut Jeanne Toussaint ont immédiatement répondu présent
      • Stand de présentation de l’école
      • Ateliers de démonstration de joaillerie
      • Stimulation des étudiants à participer à un concours de fabrication de bijoux dont les prix ont été attribués à 13h00 le jour-même
      • 34 étudiants ont ainsi produit un chef d’œuvre. Ceux-ci ont tous été exposés au Mont-de-Piété.

Le Roi Philippe a ensuite rencontré deux clients du Mont-de-Piété. Il a également visité l’institution où il a rencontré les experts qui lui ont présenté différentes techniques utilisées pour déterminer la valeur des gages et les montants qui peuvent être prêtés.

Sa Majesté le roi s’est alors rendue aux caisses où elle a échangé avec les personnes en charge des relations administratives et financières avec les clients, un secteur où le tact et l’empathie sont des qualités indispensables.

Après une visite sur les lieux de stockage, notre souverain a eu un échange avec les étudiants de l’institut Jeanne Toussaint, devant leurs œuvres.

Enfin, le Roi s’est rendu dans le jardin où il s’est entretenu plus longuement et de manière moins formelle avec les clients et fidèles amis du Mont-de-Piété.

Une journée que nous n’oublierons pas.

 

Découvrez toutes les photos ici.